Entre un double chemin

"Hercule, fatigué de sa tâche éternelle,
S'assit, un jour, dit-on, entre un double chemin ..."
Alfred de Musset, Rolla, 1833.
Aujourd'hui, aussi, il nous faut nous arrêter, réfléchir, et, comme Hercule, bien choisir. Car sont en jeu le devenir de la planète, mais aussi le nôtre en tant qu'espèce "humaine".
A partir d'une mise à plat de la "Crise" et de ses origines, cet ouvrage ambitionne de nous aider à discerner le "bon chemin" et propose quelques pistes pour s'y engager.

Ci-dessous, le texte intégral. Les notes sont interactives. 

Lien avec la version interactive :
https://docs.google.com/document/d/104vTp9RCOeXEsIe5oy-MQ5YtkUE54_Qe2pHbQyEN4ec/edit?pref=2&pli=1#

Si vous voulez faire un commentaire, un ajout, surlignez le passage ou le titre concerné, cliquez sur le petit cercle qui apparaît en limite de page à droite, et écrivez dans le cadre proposé. Pour le publier, cliquez sur “commenter”. Vous pourrez toujours le modifier ou le supprimer  (en cliquant sur les 3 points qui suivent “Fermer la discussion”). Vous pourrez, aussi, répondre aux autres commentaires, comme l’on pourra répondre aux vôtres.

Résumé à partir d'extraits de l'ouvrage

L'histoire peut mettre les chances d'une plus grande liberté à notre portée ; mais elle ne peut nous dispenser de nous emparer de ces chances et d'en tirer parti.

André Gorz, Métamorphoses du travail Quête du Sens, 1988.

La crise, c'est ce clair-obscur entre un monde qui se meurt et un monde qui tarde à apparaître. Antonio Gramsci
Nous ne vivons pas une crise de plus, nous sommes entrés dans « la Crise »...

voir la suite...


5 Comments

  1. Il se trouve encore quelques petits défauts de forme (intervalles entre les §, taille de certaines notes…) que je corrigerai progressivement.

  2. « L’autre fait de nous une personne ». ce concept d’altérité est essentiel. Dans notre société, notre monde, c’est ce qui nous manque le plus. Pour acquérir l’autonomie, c’est le premier pas. Qu’en penses-tu, Bernard ? Et quelles sont les solutions pour y parvenir ?

  3. Chers lecteurs de ce blog, et j’espère que vous êtes nombreux en raison de l’importance pour notre monde des sujets qui y sont traités, en êtes vous arrivés au passage d' »Entre un double chemin », concernant les caractéristiques de l’autonomie (chapitre IV L’ALTERNATIVE, point 15) ? J’ai trouvé les thèmes abordés par Bernard Vatrican particulièrement utiles pour une réflexion approfondie. J’aimerais avoir vos commentaires et échanger sur le triangle autonomie, appartenance, compétition ainsi que sur la définition de ce que peut et doit être l’autonomie dans les temps présents et à venir.

  4. Dans le contexte actuel, il est de plus en plus impératif de se rassembler et d’échanger nos idées et nos propositions sur ce monde moribond. Il faut reconstruire sur la base d’un sens retrouvé et maîtriser notre avenir pour nous et nos enfants. Sinon… Nous allons dériver et les forces obscures gagneront la partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *